Du Windows 7 sur toutes les plateformes

Windows Phone series 7

Avec l’annonce de Windows 7 Series pour les Windows phone, vous allez encore plus entendre parler de Windows. Autant j’étais plutôt sceptique sur la survie des Windows Phone dans leur forme actuelle autant la présentation faite pendant le congrès de Barcelone m’a convaincu (ainsi que beaucoup d’autres) sur la capacité de Microsoft à fournir un OS mobile à la hauteur (et même en avance) sur le marché !

Une interface utilisateur impressionnante.

Ce qui frappe tout d’abord c’est la fluidité d’affichage du modèle de présentation. Rien à voir avec l’exaspérante seconde d’attente entre chaque action que l’on peut actuellement rencontrer sur les systèmes Windows Mobile 6.X (par exemple sur mon Samsung SGH i780). Au delà de cette performance, c’est l’intuitivité de l’ensemble qui prédomine. Les univers développés semblent cohérents et utiles : social, médias, jeux (avec l’intégration de l’interface du Zune HD), musique (grâce à l’interface du Xbox Live), et productivité (une meilleure intégration d’Office).

Silverlight enfin dans toutes les poches

Les futurs Windows Phone devraient supporter Adobe Flash là où l’éco-système Apple reste cantonné aux technologies de la marque. La vraie nouveauté vient néanmoins de la gestion native du Silverlight et des applications WPF (windows presentation foundation). Conséquence, toutes les applications Silverlight devraient fonctionner sans modifications sur les Windows Phone. Autant dire que si le succès est au rendez-vous, cela entrainera dans la foulée la technologie phare de Microsoft mais également Office, Xbox etc. Microsoft va t-il réussir à rendre ses utilisateurs captifs comme le fait si bien Apple avec Itunes. A noter, que cela peut être positif en offrant une expérience utilisateur “seamless” mais implique aussi de fortes contraintes (obligation d’utiliser certaines applications uniquement).

De bien beaux Smartphones en prévision

Pour avoir essayé le HTC HD2 qui tourne “seulement” sur Windows Mobile 6.5 je peux vous dire que l’interface peut-être un vrai bonheur avec un hardware au niveau. Ce téléphone est en effet équipé d’un processeur 1 GHz qui rend l’expérience de navigation vraiment très fluide. Par contre nous allons peut-être perdre un peu en innovation côté constructeurs puisque le cahier des charges sera beaucoup plus restrictif qu’il ne l’ait actuellement. C’est le prix à payer pour avoir une expérience utilisateur équivalente sur tous les modèles.

La balle est du côté des développeurs

Les applications actuelles ne seront pas compatibles sur les nouveaux Window Phone serie 7. Cela veut dire au revoir au catalogue riche de milliers d’applications. C’est un peu le « gap » que nous avons connu entre Windows XP et Windows Vista. La différence c’est que le parc actuel de mobiles équipés de Windows mobile est bien moins important que le parc des ordinateurs équipés de Windows. Le passage de l’un à l’autre devrait donc s’effectuer beaucoup plus facilement. D’autant plus que le rythme de renouvellement d’un téléphone est bien élevé que celui d’un ordinateur.

Pour assurer le succès du nouveau Windows Phone Serie 7 il faudra donc motiver, soutenir et développer l’écosystème des développeurs prêts à travailler sur la nouvelle plate-forme. Microsoft a intérêt à convaincre, car si l’interface semble assez incroyable les premiers mois seront essentiels dans la survie (ou non) de Windows mobile. Microsoft joue un peu sa dernière chance dans l’univers des Smartphone.

Un émiettement des systèmes d’exploitation

Comme le rappelle Presse-citron, auparavant le parc des OS pour mobile était assez simple : Windows mobile, Symbian et BlackBerry. L’actualité est, au contraire, au lancement d’une multitude gestionnaire pour Smartphone : Android, Apple, Bada (Samsung), Brew (HTC), Meego (Intel/Nokia) etc. Cela ne va pas aider le consommateur a faire ses choix, je pense même que les gens vont de plus en plus être perdu comme à l’époque ou les ordinateurs bénéficiaient de composants aussi variés qu’exotiques. C’est peut-être ce qui fait aussi le succès du téléphone d’Apple : impossible de se tromper puisque vous n’avez pas le choix.

 

 

bereal

The web is a nice place to chill.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.