Les utilisateurs de Facebook pensent-ils à la planète ?

facebook gros consommateurs de données

Je ne sais pas comment sont vos « amis » Facebook mais certains des miens ont une forte capacité à publier toutes les photos et vidéos qui leurs passent par la tête. Du coup, passé la moindre soirée on se retrouve avec des centaines de photos publiées sur la plateforme. Peu importe la qualité de la photo du moment que l’on aperçoive une personne identifiable, c’est banco pour publication.

J’ai l’impression qu’avec le Cloud, l’on perd peu à peu la notion d’espace, de quantité. Sur votre disque dur vous savez quelle quantité d’informations vous avez enregistré et combien il vous reste avant de le « remplir ». Sur les services web on a beaucoup moins cette notion. Observez par exemple votre boite Gmail ou Hotmail. Pouvez-vous me dire la dernière fois que vous avez fait le ménage dedans ?
Pour revenir à Facebook, si vous n’avez pas trop bidouillé vos paramètres, le site doit vous envoyer un mail à chaque fois que quelqu’un poste un commentaire sur votre mur, commente une de vos photos ou vous envoie un message. Avez-vous récemment supprimés ces mails ? Probablement non et a quoi bon puisque votre boite mail est virtuellement illimitée. Non seulement vous entassé une quantité phénoménale de données dans Facebook, mais vous doublé le toutes ces informations dans votre boite mail. Ouch.

Toutes ces données sont stockées sur d’immenses fermes de serveurs qui nécessitent des sources d’énergies importantes. Ces informations ne cessent de grossir, grossir et grossir encore sans que le ménage ne soit jamais effectué. A tel point qu’au décès des personnes les profils Facebook persistent dans le « cloud ».

Peut-être serait-il bon de redonner la notion du volume, de quantité, en matière d’information numérique car les enjeux énergétiques sont trop importants pour que l’on continue sur une telle production frénétique de données. D’autant plus que je parle de Facebook mais il en va de même pour Youtube et l’ensemble des services de stockages « gratuits » qui déconnectent complètement l’utilisateur de son empreinte énergétique.

Et vous qu’en pensez-vous, suis-je en plein délire ou y a-t-il de quoi s’inquiéter ?

 

bereal

The web is a nice place to chill.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.