Mais qui donc a eu l’idée des intra-auriculaires ?

Je ne suis pas vraiment un mélomane mais ayant détruit les écouteurs de mon Windows Phone, j’ai bien dû me résoudre en acheter de nouveau. Chez Virgin il y a un grand rayon plein de casques à la mode, beaucoup d’écouteurs « intra-auriculaires » et deux ou trois écouteurs « normaux ». Je ne connais pas la nomenclature pour cette dernière catégorie, et a priori le magasin non plus puisque le rayonnage se compose de quelques modèles à 10 €, tous plus cheaps les uns que les autres.

Comme les fausses économies me fatiguent je pars plutôt dans la gamme autour des 50 €. Ici pas le choix c’est intra-auriculaire ou rien. Contrairement au casque impossible de les essayer. Oui c’est tout de même un peu crado un truc en libre-service que tu te cales au fond l’oreille. N’ayant pas spécialement de conseils, j’effectue une petite recherche pour tomber sur un test du journal du geek. Ce sera donc les a-Jays 3, marque suédoise plutôt renommée dans le domaine.

Au rayon des défauts :

  • L’intra-auriculaire c’est très désagréable. Cela donne l’impression d’être sous l’eau, en plus on a vaguement l’impression de s’abimer les oreilles en s’enfonçant les écouteurs dans le conduit,
  • Le câble plat lorsqu’il rentre en contact avec les vêtements produits un son qui es transmis directement à l’oreille. Cela peut vite devenir douloureux surtout lorsqu’il est utilisé lors de trajets à vélo,
  • L’embout a besoin d’être parfaitement ajusté à l’oreille sinon le son produit est vraiment de mauvaise qualité,
  • Les écouteurs sont fourni avec plusieurs embouts, malheureusement ils sont soient trop gros soient trop petits (voir point ci-dessus)

Et des qualités :

  • Le son est globalement correct sans plus, en tout cas pas suffisamment bon pour en faire oublier les défauts.

Une grosse déception à la fois pour le système intra-auriculaire en général et pour le modèle A-Jay. En tout cas je vous déconseille vivement les intra-auriculaires pour la pratique du vélo (et du sport en général). En gros pour le vélo je vous conseille des écouteurs classiques, le son ne sera pas exceptionnel mais suffisant et surtout vous conservé les bruits extérieurs. Je sais bien que c’est exactement ce que l’intra-auriculaire essaye d’éviter, mais pour la santé des cyclistes il est bon d’entendre les voitures et scooters arriver.

Pour les transports en commun par contre pas de soucis, vous serez dans votre bulle… en tout cas si un adaptateur vous correspond. Dans le cas contraire vous vous retrouverez soit avec des écouteurs à 10 €, soit avec une légère douleur dans l’oreille.

Mise à jour : finalement lors d'un concert où l'on a oublié des bouchons d'oreilles, c'est pas mal du tout pour préserver son capital auditif :)

 

bereal

The web is a nice place to chill.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.