CategoryWindows Phone

Les 7 oublis majeurs de Windows Phone 7

Le nouveau téléphone de Microsoft à beau l’air vraiment sexy, certains oublis semblent étranges pour une entreprise habituée à produire du Windows en quantité industrielle.

  1. Adobe Flash n’est pas supporté, alors même que des rumeurs de rapprochements entre Microsoft et l’éditeur commencent à poindre,
  2. Pas de multi-tâches alors que Microsoft avait déjà implémenté cette fonctionnalité dans les versions précédentes de Windows Mobile, voilà qu’il revient en arrière alors qu’Apple est obligé de l’ajouter dans son OS,
  3. La messagerie n’est pas unifiée : Microsoft prône la stratégie des hubs, mais les mails sont scindés en logiciels pour chaque compte : Exchange, Hotmail, Gmail ne seront accessibles que depuis une application spécifique,
  4. Le copier/coller est absent des fonctionnalités. C’est exactement ce pourquoi l’on raillait l’Iphone à l’époque où les autres Smartphone le proposaient depuis longtemps (et notamment Windows Mobile),
  5. Le nombre d’applications assez faible à la sortie de Windows Phone 7,
  6. Pas de logiciel de gestion de son téléphone (façon Itunes) pour uploader photos, vidéos etc. Une bonne solution pour les utilisateurs avertis mais peut-être un peu difficile à comprendre pour les utilisateurs novices,
  7. La sortie de Windows Phone 7 arrive quelques années trop tard.

Malgré ces points négatifs, il reste encore une bonne part du marché de la téléphonie qui n’est pas équipée en Smartphone. Cela laisse une opportunité au Windows 7 phone de s’imposer. De plus, tout comme l’Iphone ne s’est pas imposé grâce à ses fonctionnalités techniques, le Windows phone 7 impressionne avant tout par son ergonomie.

Les petites lacunes logicielles pourront facilement être corrigées à l’avenir. Ce sont d’ailleurs des débats qui intéressent avant tout les « geeks », les consommateurs usuels ont d’autres choses à faire que de s’interroger sur ces détails. Nul doute que le Smartphone va réussir à se faire une place sur un marché trusté par l’ultra dominant Iphone, et les challengers Android et BlackBerry.

Source : mostly blog

Windows Phone 7, enfin une campagne de pub à la hauteur !

windows phone 7 campagne de pub

Vous vous souvenez certainement de la campagne Windows 7 : « Windows 7 c’était mon idée ». C’était probablement une des pires campagnes de pub qui puisse exister pour un système d’exploitation. Pourtant Microsoft vend des wagons complets de Windows ! Sans doute l’entreprise a-t-elle eu un prix du genre « une campagne achetée, une campagne offerte ».

La différence avec Windows 7 ? Microsoft est définitivement en position de challenger pour son nouveau Windows Phone. Windows 7 était également grevé par l’image négative de Windows Vista, mais Microsoft est toujours resté l’entreprise des systèmes d’exploitations. Au contraire dans le monde des Smartphones, Windows mobile souffre d’une part de marché très faible, et n’a jamais vraiment atteint un certain âge d’or comme Microsoft l’aurait souhaité. Ce n’est pas faute d’avoir investit, mais à défaut de véritable concurrence, Windows mobile est resté un produit austère essentiellement tourné vers l’entreprise.

Et l’Iphone fût ! Depuis nombre de Smartphones se sont imposés, le produit Apple bien évidemment, mais également BlackBerry et finalement Google Android. Face à cette recrudescence, Microsoft a dû revoir entièrement sa division mobilité (beaucoup de têtes ont sautées). Windows Phone 7 est une vraie innovation face à l’ergonomie communément admise et déployée.

La concurrence a été un vrai vecteur d’innovation. Cela se voit jusque dans la campagne de communication, plutôt osée pour une entreprise encline aux bons sentiments et aux messages policés. En substance la campagne dénonce le temps passé sur les Smartphones. La promesse donne à penser qu’avec Windows 7 phone, vous allez pouvoir lâcher prise et vous concentrer sur les choses importantes.

Deux choses :

  • Microsoft comprend enfin qu’une interface est avant tout là pour se faire oublier. On est bien loin de l’effet Wahoo de Windows Vista. Le système d’exploitation redevient un outil au service des objectifs et non une fin en soit.
  • L’entreprise s’engage : avec Windows Phone 7, l’utilisation au quotidien sera aisée. Quand est-il si ce n’est pas le cas ?

Suite à cette introduction, je vous laisse visionner la publicité qui, si elle est un peu longue, transmet bien le message. Rendez-vous dans quelques mois pour tirer les premières conclusions de cette communication et de Windows Phone 7 en général.

 

La deuxième vidéo est en anglais mais c’est très simple. Elle est de plus nettement plus rigolote que la précédente :

7 raisons de passer au Smartphone Windows 7

windows 7 phone

Les tuiles

Traductions littérale des « tiles » américaines. Je ne connais pas le nom marketing pour la nouvelle interface du téléphone made in Microsoft. A la place de l’omniprésence des icones si célèbres sur Iphone (et copiées allégrement sur Android), ces petits panneaux donnent une vue générale sur l’activité du smartphone : réseaux sociaux, photos, appels, messages etc.

Les hubs

Derrière ces tuiles se cachent des hubs (des carrefours) dans lesquels sont regroupés l’actualité, la vie professionnelle, les jeux et les autres univers. C’est une manière de structurée l’information vraiment différente de ce que l’on peut trouver sur les autres périphériques. Va-t-elle s’imposer c’est la grande question.

Les applications

Attendons un peu de voir ce qui se présente, mais globalement les acteurs majeurs semblent intéressés par le développement sur Windows 7 phone. C’est de bon augure pour Microsoft. De plus comme sur PC vous pourrez essayer les applications avant de les acquérir (les versions d’essai).

Les jeux

La grande force de Microsoft, c’est de disposer d’une plateforme vidéo ludique bien implantée (la Xbox 360), ce qui va faciliter beaucoup l’adoption du smartphone pour un public joueur.

Le marketplace

A voir comment il évolue dans le temps mais l’interface semble bien fonctionner.

Les emails

Sur Windows 7 phone, il est bien sûr possible de synchroniser vos comptes Exchanges, mais aussi Google, Hotmail. Pouvoir bénéficier du calendrier, de la messagerie d’entreprise, de SharePoint est l’un des sujets vital dans le monde professionnel.

Syncrhonisation

Grâce à Windows live Mesh, il est possible de synchroniser vos fichiers sur l’ensemble de vos périphériques : PC, Mac et Smartphone. Il est également possible d’accéder à ces fichiers depuis n’importe quel ordinateur (via une interface en ligne).

Source : Mostly blog

Finale du concours Windows Phone 7 : des attentes, une déception !

windows phone 7

J’ai regardé d’un œil distrait la séance plénière des Microsoft Days, puis la finale du concours Windows Phone 7, et le moins que l’on puisse dire c’est que Microsoft n’abandonne pas ses vieux travers.

D’une part la conférence plénière ne présentait pas de nouveautés particulières pour qui s’intéresse un minimum aux innovations à venir. Présentation de Sharepoint 2010, Windows Phone 7 et Kinect. Des produits pour lesquels toute la communication a déjà été effectuée au niveau de la Corporation. C’est aussi ça l’avantage d’un monde interconnecté, les informations n’attendent pas les communiqués de presses locaux pour être diffusés. C’est pourquoi, la communication devrait se concentrer sur d’autres innovations.

Steve Ballmer est intervenu pour expliquer combien le Cloud va tout remplacer dans le monde de l’informatique. Personnellement je ne vois toujours pas vraiment l’intérêt du truc mais nul doute qu’une fois qu’on y sera tous passé (comme à l’air de le penser Microsoft et les autres acteurs du milieu), on va trouver ça génial.

Puis est venu le temps de la finale du concours avec toujours Steve Ballmer, Marc Simonici (Meetic), Xavier Niel (Free), Jacques Antoine Granjon (Ventes-privées) et d’autres. Une fois tolérée la présence d’un présentateur agaçant, reste des projets plus ou moins intéressants. Autant je considère Windows Phone 7 comme le futur succès de Microsoft (après Windows 7), autant la présentation des résultats ne pas franchement passionnée. Un tower defense très classique, une copie de Shazam, un agenda personnalisable… et après je suis parti déjeuner (j’avoue). Toujours est-il qu’à mon retour la nouvelle de la victoire du Tower Defense (certainement le projet le moins innovant), m’a laissé un peu dubitatif.

Espérons que Microsoft sera activer un peu plus son écosystème dans les prochains mois. Sinon je ne donne pas cher du smartphone malgré une ergonomie vraiment originale.

Plus d’informations sur la finale sur 01 Net

Comment avoir un max d’applis pour le lancement de Windows Phone 7 ?

En demandant à ses employés de les développer bien sûr ! La semaine dernière Microsoft a annoncé distribuer un Smartphone Windows 7 à chacun de ses collaborateurs dès le lancement de la nouvelle plateforme. Au delà de l’effet d’annonce y aurait-il un autre objectif ? Microsoft bénéficie d’un vivier de développeurs plutôt talentueux, il serait dommage de se passer de cette source motivée et tout acquise à la cause Windows.

Le toujours très indiscret mini-Microsoft dévoile justement un coin d’ombre, puisque les développeurs recevront un kit de développement sur la nouvelle plateforme afin de s’assurer un terreau d’applications dès le lancement du nouveau Windows 7 Series. D’ailleurs si vous souhaitez travailler sur la plateforme vous pouvez déja commencer.

Ce n’est pas la première fois que Microsoft applique cette stratégie. Souvenez-vous du lancement de Windows XP déjà émaillé de plusieurs bonus made in MS. C’était le cas des Power Toys et de Tweak UI qui permettaient respectivement d’ajouter de petites fonctionnalités et d’optimiser Windows.

A l’époque ces applis étaient gratuites, mais Apple a depuis prouvé qu’il était possible de les monétiser et s’assurer au passage un maximum de revenus.

Article librement inspiré du blog d’Ed Botts.

© 2014 L'actu numérique

Theme by Anders NorenUp ↑