Vous n’arrivez pas à lancer un logiciel sous Vista, essayez XP !

Non, rassurez-vous, je ne vais pas vous inviter à changer de système d’exploitation. Surtout qu’au fil de l’eau les mises à jours pour Vista rendent le système vraiment fiable. Voir pour cela le billet de Pinnula sur le pack d’optimisations qui sera bientôt disponible.

Windows Vista bénéficie de paramètres permettant de lancer un logiciel en « mode compatibilité« . C’est à dire que le système va faire croire au logiciel qu’il tourne sur Windows XP, NT, 98 ou même windows 95. Cette manipulation est utile pour les logiciels un peu anciens qui refusent de se lancer normalement sur Vista.

A présent le descriptif de cette astuce Vista :

Cliquez droit sur le logiciel que vous souhaitez faire fonctionner. Vous pouvez passer soit par le dossier où est installé le logiciel en cherchant le fichier exécutable (généralement affublé de l’extension .exe) soit en passant par le menu démarrer.

Dans le menu qui s’affiche après votre clic droit, choisissez la ligne propriétés.

Rendez-vous dans l’onglet « compatibilité », cochez la case « éxécuter ce programme en mode de compatibilité pour : » et dans le menu choisissez le système d’exploitation aproprié (windows XP, 98…). Essayez à présent de lancer le logiciel qui pose problème. Plusieurs essais sont parfois nécessaires avant d’avoir la bonne combinaison.

De plus, n’oubliez pas que cette astuce n’a qu’une action limitée, il est possible que pour certains programmes récalcitrants, elle ne vous apporte pas la solution idéale (erreurs, plantages…). Pour les logiciels qui disposent encore d’un suivi de leurs éditeurs, essayez de trouver une mise à jour sur leur site internet.

Merci astuces Vista (cria une nouvelle fois la foule en délire).

 

Petites astuces pour Vista et son ergonomie

Aujourd’hui pas de grandes manipulations impliquant le registre ou incitant l’utilisateur à prendre ses précautions, mais plutôt une série de petites manipulations propres à vous faciliter la vie avec Windows Vista.

Créér des barres d’outils sur le bureau

Chaque dossier présent sur le bureau peut devenir une barre d’outil. Pour cela cliquez sur un dossier et glissez le sur un bord de l’écran. Vous disposez à présent du contenu du dossier en permanence sur votre bureau. En cliquant droit dans la barre d’outils vous pouvez également choisir de la cacher automatiquement, d’afficher des icones plus grosses, ou bien encore d’afficher d’autres barres d’outils (par exemple la barre de lancement rapide… bien pratique).

Cliquez sur l’image pour voir un aperçu vidéo de cette fonctionnalité :

barre outils vista.

Redimensionner les colonnes en affichage détaillé

Lorsque vous êtes dans un dossier de Vista, il est possible d’afficher les détails de chaque fichier. C’est pratique car cela permet d’avoir toutes les infos essentielles (dates, nom, taille). Le problème c’est que certains infos sont rognées lorsque par exemple le nom d’un fichier est très long. Au lieu de vous évertuer à redimensionner chaque colonne, double-cliquez simplement sur le trait noir entre chacune d’elles. La colonne se redimensionnera automatiquement en fonction du fichier le plus long.

Supprimer un fichier dans Vista sans passer par la corbeille

Lorsque vous souhaitez supprimer sans fichier en supprimant l’étape de nettoyage de la corbeille, il suffit d’appuyer avant sur la touche « MAJ » avant d’appuyer sur « SUPPR » (tout en gardant le doigt appuyé sur MAJ). Cette manipulation est pratique lorsque vous souhaitez supprimer des fichiers que vous savez véritablement inutile. Comme le précise Mitmal il faut vraiment être sur de ce que vous faites. Une erreur est si vite arrivée…

Merci à Mitmal pour cette astuce (le commentateur le plus actif de trucs et astuces windows Vista).

 

Gérer les priorités des logiciels dans Vista

Récemment, un fidèle lecteur (bonjour Mitmal) s’interrogeait sur la manière la plus a proprié de lancer un logiciel avec la priorité la plus haute. Si vous avez la même interrogation que Mitmal, foncez directement au paragraphe 2. Si vous ne comprenez pas un traitre mot de la phrase précédente, restons un peu ensemble pour formuler quelques éclaircissements.

Windows Vista aime bien ranger ses petits logiciels comme vous sélectionnez les tâches les plus urgentes à faire et celles qui peuvent attendre encore quelques jours. C’est pourquoi Vista attribue cinq niveaux de priorité en fonction de ce qu’il estime le plus important :

  • Temps réel
  • Priorité haute
  • Normal
  • A voir plus tard
  • Je m’en fiche, je verrai ça demain.

Malgré cette gestion assez pointue, il arrive que vous souhaitiez accorder plus de capacités à un logiciel que ce que Windows veut bien lui fournir. C’est le cas par exemple lorsque vous utilisez un logiciel de montage vidéo.

Pour placer un logiciel en priorité haute, rendez-vous dans le gestionnaire de tâche en tapant sur la combinaison Ctrl + Maj + Echap. Cette combinaison à l’avantage d’éviter l’écran intermédiaire du choix des options (qui s’active par le très célèbre Ctrl + Alt + Suppr).

Rendez-vous dans l’onglet Processus. Choisissez le logiciel concerné et cliquez droit sur nom. Il vous suffit à présent de définir la priorité. Je vous déconseille malgré tout l’option temps réel qui implique de disposer d’un pc très puissant.

Note : la priorité n’est valable que le temps de l’utilisation du logiciel. A sa prochaine ouverture, il sera à nouveau affecté à une priorité normale.

Cela nous amène à la deuxième astuce : comment diable attribuer de manière systèmatique une priorité particulière. Je vous le donne en mille, la solution est juste en-dessous :

Il faut tout d’abord créer un raccourci vers le logiciel concerné :

  • Cliquez droit sur le bureau, choisissez nouveau > raccourci
  • Tapez : cmd /c start /laprioritésouhaitée  » le chemin d’accès au logiciel « 
  • Validez la création du raccourci.

Les cinq niveaux sont les suivants (de la plus forte priorité à la plus faible) : realtime, high, normal, abovenormal, belownormal. Par exemple si vous souhaitez accorder une priorité haute à Adobe Premiere il vous faudra taper :

Cmd /c start/high  » c:\program files\adobe\premiere.exe

Et voilà ! A présent à chaque fois que vous lancerez le logiciel il disposera de la priorité voulue. Pour lancer le logiciel au démarrage, vous n’avez plus qu’à glisser le raccourci dans l’onglet démarrage du menu démarrer Windows.

Rah le bonheur de la découverte sur Astuces vista, ça n’a vraiment pas de prix :)

 

Utilitaire transfert de fichiers et paramètres Windows

Changer d’ordinateur est une étape contraignante car il faut penser à transférer tous ses fichiers, re-configurer l’ordinateur et ré-installer les logiciels nécessaires.

Vista simplifie la tâche avec un nouvel utilitaire qui permet de transférer d’un système à l’autre les fichiers mais également l’ensemble des paramètres : compte utilisateur, paramêtres de vos logiciels favoris…

Et après un premier test, cela fonctionne plutôt bien.

Les pré-requis :

Disposer de deux ordinateurs sous Vista ou bien d’un PC sous Vista et l’autre équipé d’XP. Si c’est cette deuxième configuration qui est la votre, il va falloir insérer le DVD de Windows Vista dans l’ancien ordinateur équipé d’XP. Si les deux ordinateurs sont équipés de Vista, il suffit simplement de lancer l’utilitaire en tapant "transfert" dans la barre de recherche du menu démarrer.

Note : l’utilitaire ne copie pas les logiciels, pensez à les ré-installer avant si vous souhaitez transférer les paramètres des programmes concernés.

Une procédure simplifiée :

Une fois l’utilitaire lancé il suffit de lui préciser si vous êtes sur l’ancien ou le nouveau PC et sélectionner les fichiers et profils à transférer. Il est possible de basculer les configurations soit par câble, par réseau (ethernet ou WiFi), par DVD (il va vous en falloir beaucoup) ou par disque amovible (un lecteur MP3 par exemple). Je vous conseille vivement d’éviter le WiFi si vous avez une grosse quantité de données â transférer. La lenteur est telle que vous allez vous arracher les cheveux. Le transfert par câble ethernet et le meilleur compromis à moins que vous ne disposiez d’un câble USB spécialement prévu pour le transfert. Il ne vous reste plus qu’à patienter pour retrouver une configuration similaire à votre ancien PC.

En conclusion ce petit utilitaire qui n’a l’air de rien rend de fiers services pour les rares fois où vous aurez des transferts à effectuer.

 

Nouvelle configuration Vista : Sony Vaio N38

 

Très chers lecteurs, je ne vous abandonne pas dans la découverte des méandres de Windows Vista. Bien au contraire j’améliore mes conditions de travail afin de vous fournir des astuces que j’espère de grande qualité. Je change de configuration, passant d’un ordinateur de bureau à un très respectable portable Sony Vaio N38. Ce changement va me permettre de vous présenter le PC dans le détail.

SONY se democratise

Sony corporation n’est pas connu pour ses portables d’entrée de gamme. Bien au contraire les Vaio sontdes pc cantonnés au haut de gamme (entre 1300 et 2800 €). Les Vaio ont pour qualités une finition supérieure aux autres marques mais également des équipements techniques équilibrés. Là où certains constructeur n’hésitent pas à livrer des ordinateurs avec 512 Mo de mémoire, Sony équipe ses portables de 2 Go… et ce même en entrée de gamme.

Lecteur attentif que vous êtes, vous ne manquerez pas de vous demander quelle mouche me pique : Je définis les Vaio comme des pc élitistes et voila que le paragraphe suivant je parle d’entrée de gamme !

Je ne perd pas la tête au contraire cela me permet d’aborder la nouvelle gamme de Sony : la série N, qui, justement, s’apprête à concurrencer l’entrée de gammes des autres constructeurs.

Un physique plaisant

 La première chose qui séduit dans ce Vaio N38, c’est son design soigné comparé aux standards du secteurs. En effet Sony délaisse les couleurs sombre pour s’attaquer au pré carré d’Apple : le blanc et gris. Ce changement de style est une réussite bien que certains points ternisses le tableau : les plastiques sont un peu cheap et la structure générale reste très classique (c’est à dire très angulaire). Il est également dommage de ne pas bénéficier d’un cordon d’alimentation blanc. Le noir jure pas mal comparé à l’ordinateur.

Un équipement taillé pour Vista

On a  beau être dans l’entrée de gamme, Sony ne badine pas avec les éléments essentiels d’un ordinateur Vista. Le PC est équipe de 2 Gigas de DDR 2 et d’un disque dur de 160 Go. Le processeur est le très bon Core 2 Duo à 1,66 Ghz. C’est le minimum de nos jours, pourtant certains constructeurs continuent de rogner sur ces éléments. L’écran affiche des belles images mais l’on peut regretter la mode actuelle des écrans brillant qui ont tendances à réfléter tout ce qui se trouve autour (et notamment l’utilisateur).

Le minimum du minimum

Il ne faut pas s’attendre à trouver une floppée de gadgets sur ce Sony Vaio N38. Il ne bénéficie ni de webcam ni de touches de raccourcis exotiques. Cela peut sembler spartiate mais est-ce vraiment utile de disposer d’une quantité de fonctions à l’utilité toute relative.

Pour sa défense, le PC bénéficie d’un lecteur de Memory Stick (Sony oblige) et de carte SD/MMC. S’ajoute à cela le traditionnel lecteur/graveur DVD que l’on ne présente plus.

Des performances à l’avenant, une autonomie limitée

Cette configuration permet de bénéficier d’un système véloce. Concernant les logiciels, ils sont réduits au minimum, c’est à dire une version d’essai d’Office 2007 et de Norton Anti-virus. mais de nos jours les utilisateurs sont "débrouillards" et arrivent à s’équiper par eux-mêmes. L’autonomie n’est pas exceptionnelle : 1h30 en pleine charge et 2h30 en utilisation bureautique. Rien d’exceptionnel.

En conclusion

 Le Sony N38 est un PC équilibré qui bénéficie d’un matériel de base très puissant. Contrairement à d’autres constructeurs, Sony a préféré rogner dans les fioritures plutôt que sur le coeur du système. Une ligne de conduite qui me semble bien plus cohérente.

Et puis pour 899 € vous pourrez vous offrir un Vaio et ça, c’est la classe.