On my way to Sri Lanka

I am back from holidays in Sri Lanka. I did not really know the country prior to deciding going there. It was kind of an in between to meet my girlfriend somewhere close to France & Singapore. Ok, it is indeed much closer from Singapore but still, there are not so many countries in which you can go Asia, during European summer time. Most of them are experiencing heavy rain and monsoon.

If you also try to go exactly in countries between France and Singapore, you will probably end-up somewhere around Kazakstan.  I am sure, this is a wonderful country to visit, but unfortunately it is hard to reach from both Paris and Singapore.

So we decided to go Sri Lanka, and well, that was a great choice. Probably the best 2 holiday weeks I got, ever. Not only the country is small enough to travel from west/east/south quite easily, but the variety of landscapes you can find is quite impressive. You can, altogether, enjoy sunny beaches, travel around archeological sites, spend some time in the mountains, and finally enjoy a day in the main city: Colombo.

Continue reading

Apple, non vraiment, tu arrêtes maintenant !

Passe encore de faire une montre à la rue, mais imposer l’installation de ton application Apple Watch et la rendre impossible à désinstaller… sérieusement… j’espère que ta montre terminera chez Noz ou Cash Converter.

Je ne te remercie pas!

apple-watch-my-ass

Où trouver ses cadeaux de noël à Singapour

Si vous habitez, à Singapour et que vous rentrez en France pour les fêtes, il y a de grandes chances que vous recherchiez également des cadeaux de Noël pour la familles, les amis etc. Comme vous habitez Singapour, vous aimeriez bien ramener des cadeaux un peu typique singapouriens, sans pour autant tomber dans le cliché/classique.

Après, un bon pot de Kaya ça fait toujours l’affaire, notamment pour les gourmands.

J’ai eu l’occasion de chercher un peu des boutiques à bobos/hipster et ma foi, la ville du Lion est aussi chargée en la matière que le marais parisien.

Commençons par Chye Seng Seng Huat Hardware. Oui le non est tout a fait imprononçable mais l’avantage c’est que, d’une part vous aurez une boutique cripto/hipsto/bobo à l’étage, mais surtout au rez-de-chaussée il y a un super café terrasse qui vend des produits diablement bons. Du coup achat + chilling time je pense que c’est le top.

L’adresse est au 150A Tyrwhitt Road et ci-dessous le street view, sinon on se demande un peu où l’on arrive.

Continue reading

Les Français, ce peuple de littéraires

A travailler à Singapour, il y a un truc que l’on redécouvre avec joie, c’est le clavier Qwerty de ces bons vieux américains. On y pense pas assez nous français, mais s’il y a bien une fucking exception culturelle c’est bien ce clavier Azerty qui, je crois, n’est utilisé par personne d’autres que par les petits frenchies. Probablement  a-t-on, cette fois de plus, raison contre vents et marées.

Oui mais en fait non. Je pense que le clavier Azerty a été pensé par des littéraires, je ne vois pas d’autre explication. Ou alors par des mecs qui n’ont eu, comme expérience d’un ordinateur, qu’un bon vieux desktop avec son clavier étendu. Vous savez celui avec un pavé numérique à droite. Si l’inventeur de l’Azerty avait travaillé, ne serait-ce qu’une heure sur un laptop, je peux vous dire qu’il y aurait réfléchi à deux fois avant de mettre la p%+¨^^n de ligne de chiffres à la place des caractères spéciaux.

C’est fou le nombre de fois dans une journée que l’on a besoin de taper des chiffres. Alors que finalement le fucking §§§ par exemple,  qui l’a déjà utilisé ? Mystère mais en tout cas il est facile d’accès.

Franchement passer d’un clavier Qwerty la journée, à un clavier Azerty en rentrant chez soi, cela relève de la torture mentale. Pour de sombres raisons, mon esprit a du mal à s’acclimater au changement de disposition. Le pire étant lorsque j’essaye d’écrire en français, mais sur un clavier américain.  Mon cerveau (un peu culcul) associe Français = Azerty. Peu importe que je vienne de passer 7 heures à écrire sur un clavier Qwerty, dès l’instant ou j’écris en français mon cerveau veut qbqlument écrire qvec le clqvier des mqngeurs de fromqges…. vous voyez :D

Qui travaille le plus entre les Français et les Singapouriens ?

On a coutume de dire qu’en France, on ne travaille pas suffisamment. Vous savez trop de vacances, trop de RTT et tout le tralala. C’est peut-être vrai mais il y a un truc qui me fait doucement rire à Singapour c’est le système des MCs.

Les MCs (pour Medical Certificate); c’est le système assez farfelu qu’on les singapouriens pour être « malade ». En gros dans chaque entreprise il y a un nombre de MC qu’il est possible de prendre dans l’année.

Dans mon entreprise par exemple c’est 14 jours. En gros tu as le droit d’être malade 14 fois dans l’année. Du coup les MC sont un peu les RTT des français et les singapouriens n’hésitent pas à les prendre dès qu’ils ont besoin d’un jour de congé non officiel.

En effet, le nombre légal de vacances ici se limite également à 14 jours. Tous les moyens sont donc bons pour pouvoir étendre un peu son temps de repos. Le plus rigolos la dedans c’est que chaque employé doit faire de son mieux pour trouver une excuse pour expliquer le MC le lendemain. Cela donne lieu à des situations plus ou moins cocasses, car contrairement aux RTT bien officiels les MC se doivent de rester sous le manteau afin que chacun puisse garder la face.

Néanmoins le certificat d’un médecin est nécessaire pour pouvoir prendre ce jour de congé/maladie. Il semble que chaque Singapouriens est sous la main un médecin plutôt sympa qui accepte de faire un certificat pour tout et rien.

Personnellement je n’ai jamais vu autant de personnes tomber malade en si peu de temps et pour des durées si courtes :D

Quand je pense que j’avais débuté ce billet en souhaitant parler des 2 ans de service militaire obligatoire pour chaque Singapouriens (homme)… Je n’ai pas fait le calcul mais 2 ans (oui oui deux ans) de service ça doit peser pas mal aussi sur la durée du travail dans une vie.

© 2015 L'actu numérique

Theme by Anders NorenUp ↑